21. juin 2022
Kaseki no mori/The Petrified Forest (1973)
Après le 1.33 de Silence, Masahiro Shinoda revient au cinémascope et au Japon contemporain, abandonné depuis quelques films. Si les personnages ne sont plus enfermés dans l'étroitesse du cadre, ils sont toutefois enfermés dans l'architecture contemporaine. Ce Japon des années 70 n'a rien à envier à celui du 17è siècle. Shinoda décrit un pays froid où l'empathie est mal vue. Ainsi le personnage principal, jeune interne en médecine, se voit vertement rappeler à l'ordre par son...
Masahiro Shinoda · 21. juin 2022
Silence (1971)
N'ayant pas vu la version de Scorsese, je ne peux pas comparer. Quoiqu'il en soit le film me semble surtout politique et peu mystique. Shinoda aborde la souffrance du petit peuple japonais face à 2 visions obtuses du monde, le père Rodrigues et le gouverneur. Shinoda pose un regard distancié (trop peut-être) sur ses personnages. Le père Rodrigues m'a semblé particulièrement antipathique, se prenant pour Jésus, faisant la leçon puis abdiquant finalement assez rapidement (en tout cas...